Ferrari du mois

Ferrari 275 GTS - pas une révélation

Nous avons récemment présenté la Ferrari 275 GTB. Voici maintenant la version ouverte, la Ferrari 275 GTS. Qui n'a toutefois pas été une révélation.

Publié le 08.05.2022

Nous avons déjà écrit l'histoire de la Ferrari 275 GTB, ici. Mais il y avait aussi deux versions ouvertes, la 275 GTB/4 Spyder NART, qui n'a été produite qu'à dix exemplaires, et la 275 GTS, qui a été habillée par Pininfarina.

La 275 GTS n'était probablement pas le meilleur projet de Pininfarina. Il lui manque un peu le dynamisme qui rend le coupé si dramatique - il semble même allongé, presque comme un bateau. Mais il faut aussi voir quelle était l'utilisation d'une telle Ferrari ouverte, qui n'était pas vraiment résistante à la torsion en tant que cabriolet à cadre en échelle : la croisière.

Un peu refroidi

Une très grande partie de ces véhicules a été vendue aux États-Unis, là aussi les Ferrari n'étaient (et : ne sont) que rarement déplacées comme on pourrait le faire. Et de toute façon, on ne voulait pas la conduire fermée, la 275 GTS, car elle avait déjà l'air assez stupide avec le bonnet sur la tête. De plus, l'ouverture et la fermeture du toit ressemblaient plus à du camping.

Contrairement à la 275 GTB, qui est devenue de plus en plus puissante au fil des ans et dont il existait également des versions de course, la GTS a toujours dû se contenter de la version la plus faible du V12 "Colombo" de 3,3 litres pendant ses 18 mois de production seulement. Donc : 280 ch, à peu près (à l'époque, Ferrari était souvent un peu trop généreuse avec elle-même en termes de puissance). Ce qui est tout de même suffisant pour une sortie tranquille. Près de 2,5 millions de dollars ont déjà été payés pour cette Ferrari 275 GTS, produite à 200 exemplaires, mais le marché s'est entre-temps quelque peu refroidi. L'exemplaire présenté ici (numéro de châssis #06963) sera mis aux enchères le 14 mai par RM Sotheby's à Monaco, il n'y a pas encore d'estimation.

Une belle série

Il s'agit d'une petite série, déjà décrite : Ferrari 250 GT Cabriolet, Ferrari 250 GTO, Ferrari 166 Inter, Ferrari 500 Mondial, Ferrari 166 MM Barchetta, Ferrari 340 Mexico, Ferrari 275 GTB.

Texte : Peter Ruch
Photos : RM Sotheby's

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.