Projet spécial

Ferrari SP48 Unica - librement inspirée de Shakespeare

Shakespeare le savait déjà : "Comme il vous plaira". Et pour l'équipe de Maranello, les projets spéciaux selon les souhaits des clients sont le nouveau superhit en termes de chiffre d'affaires. Avec la Ferrari SP48 Unica, c'est une nouvelle pièce unique de plusieurs millions qui entre en scène.

Publié le 06.05.2022

L'époque où l'on laissait la personnalisation profonde aux fabricants tiers, aux préparateurs et aux tuners semble définitivement révolue. Si les Britanniques et les Italiens avaient de toute façon pour tradition de se faire tailler leur propre carrosserie sur mesure, c'est surtout Porsche qui a fait parler d'elle dans un passé récent avec son programme Exclusive à fortes marges. Mais depuis quelque temps, Ferrari a également emboîté le pas, à une échelle encore plus grande : SP, pour projets spéciaux, est l'abréviation du département qui répond à presque tous les souhaits des clients.

La Ferrari SP48 Unica est une sorte d'album "Greatest Hits".

Dans le cas de la dernière-née de la famille, la Ferrari SP48 Unica, le souhait du client ne semblait pas si extravagant. Au lieu de cela, le collectionneur solvable semble avoir opté pour un "best-off" lors de son "one-off". En effet, l'extérieur est orné d'à peu près tous les détails du langage de design actuel des Italiens.

Commençons par l'arrière : Fermée, sans vitre, mais aérodynamique et fonctionnelle. C'est ce que l'on connaît du modèle haut de gamme V12 812 Competizione. Le capot moteur se prolonge par un toit organique qui se termine par un pare-brise en forme de visière. C'est ce que l'on connaît de la sportive d'entrée de gamme 296 GTB. L'avant, en revanche, avec ses phares surbaissés et sa grille de calandre en 3D de la couleur de la carrosserie, s'inspire fortement de la Ferrari Roma.

Héritage familial avec la puissante technologie V8 biturbo

Mais l'héritage familial de l'Unica va encore plus loin. En effet, si l'on regarde la silhouette, on voit clairement la F8 Tributo devant soi. C'est d'elle que la SP48 reçoit de loin le plus de pièces - sous la tôle, presque tout est repris à l'identique de la voiture de course à moteur central V8. A commencer par le châssis, le moteur biturbo de 710 ch et l'intérieur.

Il n'y a que pour les tissus de revêtement du cockpit que l'Unica emprunte à nouveau une voie unique. Partout, on utilise de l'alcantara perforé au laser, doublé d'une couche de tissu rouge orangé, afin que les découpes scintillent en harmonie avec la peinture spéciale de l'enveloppe extérieure en fibre de carbone.

Le dernier SP avec V8 ?

Pour les techniciens, la question des successeurs est toutefois plus intéressante que les jeux d'optique. La Ferrari SP48 Unica pourrait-elle être le dernier projet spécial basé sur un moteur V8 traditionnel ? Les autres modèles devraient plutôt être basés sur la 296 GTB et son moteur V6, dont nous avons également fait l'éloge, ou sur les successeurs hybrides de la F8. D'un autre côté, il est bien connu que l'argent peut (presque) tout acheter. Et avec un prix unitaire estimé à sept chiffres, on peut certainement choisir librement le moteur de son projet spécial.

Texte : ai Online Rédaction/DF/FM
Des images : Ferrari

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.